Tous les conseils pour partir en vacances avec votre cheval Tourisme équin
29 Nov 2018
203

  Avant de partir

 

  • Vérifier que vous avez les papiers (livret + carte proprio) des chevaux et que leurs vaccins sont à jour,
  • Etudier la route avant de partir. Parfois passer par les nationales/départementales peut s’avérer moins coûteux et tout aussi, voire plus pratique,
  • Réfléchir à l’heure de départ. Nous sommes parties de nuit, les juments étaient ultra calmes, il n’y avait personne sur la route et pas de grosse chaleur,
  • Faire le plein d’essence avant d’avoir embarqué les chevaux. Attention à la hauteur, les camions ne passent pas tous sous tous les toits des stations, il est possible de le faire de travers sans s’engager dessous,
  • Prévoir d’être au moins deux dans la voiture/camion en cas de souci,
  • Avoir réservé un endroit où loger les chevaux,
  • Faire les courses.

 

 Sur la route

Le choix du transport
  • Pensez a bien faire un état des lieux avant chaque location de véhicule : vérification des papiers, assurance, contrôle technique, rayures, feux et km … d’autant plus avec un particulier cela vous évitera de mauvaises surprises
  • Pensez au triangle et aux gilets jaunes. Il n’y en a pas tout le temps dans les véhicules de location,
  • Un camion est plus facile à conduire même s’il parait plus large qu’un van (moins de prise au vent …).

 Attention :

  1. Les vans 2 places nécessitent un permis E,
  2. Les camions dépassant un PTAC de 3,5 tonnes nécessitent un permis C,
  3. La location de particulier à particulier est légale.

 L’image contient peut-être : ciel, arbre, cheval, plein air et nature

 L’embarquement
  • Vérifiez bien que toutes les fenêtres soient fermées pour éviter les appels d’air sauf en cas de grosse chaleur,
  • Protégez les chevaux durant le transport notamment les membres. Vous pouvez choisir des protections spéciales transport. Les bandes de repos, peuvent dépanner et évitent les engorgements pendant un long transport,
  • Attention au moment de la pose des protections surtout au niveau des postérieurs. Les chevaux n’y sont pas habitués, vous risquerez de vous prendre un coup,
  • Si votre cheval n’arrive pas à monter dans le camion avec ses protections, mettez lui uniquement lorsqu’il est dedans. On n’y pense pas toujours mais cela peut vraiment le gêner s’il n’est pas habitué,
  • Montez les chevaux au dernier moment pour pouvoir partir directement. Ils ont tendance à s’énerver quand ils sont à l’arrêt,
  • Réfléchissez à l’ordre dans lequel vous désirez faire monter (et descendre les chevaux) au préalable, (le plus expérimenté avant par exemple),
  • Attacher la longe dans le camion à ras, ne pas laisser de mou. Votre cheval risquerait de s’étrangler, de se détacher …
  • Toujours attacher son cheval à une ficelle et pas directement à l’anneau. Récupérez celles des ballots de foin, ça ne coûte rien …
  • Ne jamais (jamais jamais jamais), attacher son cheval avec un licol en corde. Il n’y a aucune point de rupture, en cas de panique c’est le cheval qui prend. Bien des chevaux auraient pu éviter la mort …
  • Installez des filets à foin pour diminuer l’ennui,
  • Pensez à fermer tous les bas flancs même ceux non utilisés.
 Sur la route …
  • Ayez à portée de main un licol et une longe supplémentaire par cheval,
  • Evitez les à-coups, anticipez les arrêts (stops, priorités, feux, etc …) et les tournants,
  • Pensez à la hauteur du van/camion (tunnel, péage, etc …),
  • La sortie des chevaux sur les aires d’autoroutes est fortement déconseillée voire interdite,
  • Essayez d’abreuver votre cheval lorsqu’il y a une porte latérale même si en général avec le stress du voyage, les chevaux boivent très peu,
  • Au moment de vous garer, n’hésitez à demander de l’aide car il y a beaucoup plus d’angles morts,
  • Les vans et les camions ne peuvent pas tout le temps se garer sur des parkings classiques.

 

 L’image contient peut-être : chien, ciel, océan, plein air, eau et nature

En arrivant sur mon lieu de vacances …

A. Le Logement …

… des chevaux

  • Vérifiez qu’il y ait un accès à l’eau,
  • Vérifiez la clôture et les éventuelles plantes toxiques si votre cheval est en patûre.

… des cavaliers

  • Sachez (et oui on l’a fait) que vous avez la possibilité de dormir dans le camion à l’endroit où sont les chevaux d’habitude. Si vous nettoyez bien cette partie (pensez à prendre des outils) et que vous recouvrez le sol d’une bâcher, vous pouvez vous aménager un vrai petit studio ;)
  • Si vous passez une nuit dans le camion, pensez à anticiper la fermeture du pont (passage par la sellerie),
  • Si vous ne restez qu’une seule nuit, demandez si vous pouvez loger directement dans le pré pour éviter de payer un emplacement. Les campings proposent parfois des passes visiteurs pour utiliser les sanitaires/douches sans à avoir à payer un emplacement.

 B. Le matériel …

 

… des chevaux

  1.  Bidon d’eau rempli (très utile pour abreuver sur la route …),
  2. Seau (il en existe des pliables),
  3. Filets à foin pour le retour,
  4. Granulés (au cas où il y aurait trop de boue dans le pré) et mesure (ou bouteille),
  5. Serviette éponge/séchante,
  6. Trousse de secours (voir article soin),
  7. Anti-mouches,
  8. Crème solaire (les chevaux blancs prennent des coups de soleil),
  9. Prévoir tous le matériel classique en double (rêne, longe …).

… des cavaliers

  1. Grosse lampe torche indispensable avec ses piles,
  2. Lits de camp, matelas gonflables pour le confort,
  3. Prise européenne pour les campings,
  4. Multiprise,
  5. Bâche,
  6. Vêtements chauds (plus chaussettes),
  7. Lunettes de soleil,
  8. Bottes de pluie/ imperméable,
  9. Bouilloire (permet de se faire un repas chaud : soupe, thé …),
  10. Sandales pour la douche,
  11. Couteau,
  12. Trousse de secours.
 C. A cheval !
  1. Toujours vérifier les horaires des marées (attention aux encerclements) et le droit d’accès aux plages (horaires).
  2. Rappel des règles de sécurité :
  • port du casque,
  • essayez d’être toujours deux même si le second est à pied,
  • attention au sol sur la plage. En effet bien que la plage soit un excellent terrain pour toutes les allures il faut tout de même se méfier.
  1. pensez à rincer et si possible laver au savon les chevaux et le matériel en revenant de la plage :  le sel est corrosif,
  2. ayez toujours un téléphone sur vous,
  3. évitez de mettre des protections à la plage. Vous risquez tout d’abord de les perdre dans l’eau et en plus le frottement avec le sable et le sel peut entraîner des irritations.